Ethnies
Née de l’Histoire, une véritable mosaïque ethnique peuple le Népal et deux groupes s'y côtoient essentiellement, parfaitement mêlés dans les diverses contrées :
- les « Népalais Tibéto-Birman » – d’origine mongole – le plus souvent issus des montagnes ;
- les « Indo-Népalais » - provenant des migrations de l’Inde – vivant, quant à eux, plutôt dans les plaines et vallées.
Au coeur de cette mixité, l’harmonie prévaut sur la rivalité et une grande souplesse anime la coexistence des diverses ethnies. Les plus connues sont les Newars, les Sherpas, les Gurungs, les Tharus…
Les Newars sont les plus anciens habitants de la vallée de Katmandou ; ils sont reconnus pour être des artistes auxquels sont dues de nombreuses œuvres d’art architecturales.
le nepal
Le groupe « indo-népalais » fonde une division héréditaire (c'est-à-dire liée à la naissance) de la société en groupes séparés, conçue au regard de l'ethnie, de la profession : c’est le système des castes dont les plus connues sont dans un ordre hiérarchique décroissant :
- bahun ou brahmane : fonctions religieuses hindouistes, fonctions dans l’administration du pays, dans les affaires, propriétaires terriens…
- chetri : fonctions surtout dans l’armée, également dans l’administration du pays, l’agriculture…
- vaishya : fonctions dans l’artisanat et le commerce, dans l’agriculture…
- shudra : paysans, artisans…
le népal
Les « intouchables » (ou dalit), quant à eux, restent hors castes car ils occupent des « petits » métiers et également des métiers liés à la manipulation des peaux d’animaux (considérées impures) : tanneurs, bouchers, cordonniers… Ce système n’implique cependant pas toujours un niveau de richesse car un individu de la plus haute caste comme les brahmanes peut être pauvre et un shudra vivre plus confortablement parce qu'il dirige un atelier artisanal...

Plus de 70 langues et dialectes différents sont parlés au Népal, le népali restant la langue officielle.





Contact | Mentions légales | Plan du site |©2009-2018 HIMALAYAN SUNRISE