le népal Flore et faune
Selon les écosystèmes inhérents aux différentes zones climatiques, les paysages du Népal initient une grande diversité de végétation (forêts de bambous, de feuillus, de rhododendrons, de conifères, des toundras…) et, bien sûr, sur la chaîne himalayenne, des neiges éternelles
Une faune bigarrée se blottit dans les diverses contrées. Ainsi, les réserves naturelles de Chitwan, Bardia – dans le Teraï – abritent entre autres l’éléphant, le tigre royal du Bengale, le crocodile des marais, le rhinocéros unicorne, le gaur (grand bovin sauvage), les singes rhésus, le dauphin d’eau douce… Les contrées en altitude – comme le parc national de Sagarmatha au nord-est du Népal près de la frontière tibétaine – sont surtout fréquentées par le cerf, le sanglier, l'antilope, le léopard des neiges, l’ours, la chèvre himalayenne, le panda rouge, le loup himalayen, le renard…
le népal
Le pays dénombre également plus de 850 espèces d’oiseaux avec des vautours, aigles, hérons, aigrettes, cigognes, paons, faisans, canards sauvages…
Il va sans dire que les évènements climatiques et la main de l’homme (en l’occurrence, le braconnage pour certains animaux) ne sont pas de bon aloi pour tout cet environnement… et que certaines espèces sont en voie de disparition. Le Népal s’active cependant dans de nombreuses mesures de protection.

  
 


Contact | Mentions légales | Plan du site |©2009-2018 HIMALAYAN SUNRISE