Religions

La religion occupe une place prépondérante au Népal : l’hindouisme est le culte dominant (80 %) suivi du bouddhisme (environ 15 %), et le pays compte également quelques musulmans et chrétiens. Parfois, les Népalais pratiquent un mix des deux religions principales : citons l'exemple des Newar, bouddhistes à l’origine, qui incorporent aujourd’hui des déités hindoues et bouddhistes dans leur culte.
Partout, les divinités côtoient la vie quotidienne : dans les temples, les maisons, les rivières, les rochers… la vie est empreinte tout naturellement de nombreux rites et festivals religieux.
Pashupatinath, Swayambunath, Bodhnath sont les principaux lieux de culte de la vallée de Katmandou ; ils réunissent les pèlerins et sont emblématiques des diverses pratiques religieuses.

Pashupatinath
Pashupatinath, construit sur les rives de la Bagmati, rivière sacrée, est le royaume de Shiva, dieu hindou de la Destruction et de la Régénération. Quotidiennement, des crémations ont lieu sur des plates-formes en bordure de la rivière car mourir à Pashupatinath est réputé porter bonheur et libérer du cycle de la naissance et de la mort.
Bodhnath
Bodhnath, également appelé Bouddhanath, est considéré comme le plus important lieu de culte bouddhiste du Népal. Le stupa est magnifique et gigantesque ; il est construit au cœur d’un quartier où vivent des réfugiés tibérains. A proximité, des petits monastères entourent la place sur laquelle est édifié le stupa : lieux de prière et, également, d’étude pour les moines.
Swayambunath
Swayambunath se mérite après une montée de plus de 300 marches en pierre qui conduisent au sommet de la colline sur laquelle s’assied ce site de culte bouddhiste, l’un des plus anciens du pays. Le stupa surplombe la ville et accueille aussi bien bouddhistes qu’hindouistes.
 


Contact | Mentions légales | Plan du site |©2009-2018 HIMALAYAN SUNRISE