Adrien… suite et fin du premier épisode

(en fin de texte, vous pourrez cliquer sur le lien proposé pour lire le document d’Adrien : « Petits mots de nos enfants népalais », document accompagné de jolies photos.)

Toujours guilleret, à vrai dire quelquefois « abattu » – le choc culturel ! – mais convaincu, notre globe-trotteur a poursuivi jusqu’au 24 décembre l’accompagnement amorcé à l’école de Dahachowk…
Loin des grèves imposantes qui paralysaient Katmandou durant quelques jours, les enfants de Dahachowk ont continué leur petit train-train, boosté par Adrien… les professeurs aussi. Adrien a approvisionné, à la demande des professeurs, quelques fournitures scolaires supplémentaires : crayons, taille-crayons, gommes…
Le grand chantier « peinture » a bien alimenté les ardeurs des uns et des autres, Adrien ayant quand même dû « plier » devant l’intransigeance des professeurs quand il a voulu mettre une touche de couleur pour égayer les classes : pas question ! il fallait que ce soit blanc : « c'est BLANC, BLANC et encore BLANC… » dit Adrien avec une pointe d’humour dans son rapport de fin de travaux. Au final, les bâtiments ont été repeints à l’extérieur et à l’intérieur aussi, sauf un bâtiment en hauteur fait de jolies briques rouges. Le résultat plaît bien finalement à tout le monde. Ouf !
Il y a eu aussi une réflexion en termes d’hygiène pour apprendre aux enfants à se laver régulièrement les mains. Le savon étant une denrée quand même rare et chère pour les habitants de Dahachowk, Pramod, le tuteur, a proposé de lancer une action pour apprendre à fabriquer du savon car tous les ingrédients utiles sont bon marché et à portée de main. Donc ce projet est en cours.
L’opération « pulls » a également été amorcée en achetant sur place à Katmandou une première série de pulls neufs : les parents ont été associés à l’achat du pull pour leur(s) enfant(s) par une petite contribution de leur part, l’association a financé le reste. C’est important, cela donne une « valeur » au vêtement dont ils prendront mieux soin ensuite. La collecte de pulls faite en France a largement atteint nos espérances et un colis va partir pour Katmandou vers le 20 janvier prochain. Ce stock permettra le turn over dû au lavage.
Des moments sportifs et ludiques ont permis à Adrien (accompagné de Sarita) des échanges en anglais avec les enfants : amorcer un intérêt certain pour l’anglais, c’est, dit Adrien, le tremplin pour leur permettre éventuellement un jour de rejoindre les cours supérieurs à Katmandou… Qui sait, peut-être que quelques élus auront cette chance. Adrien propose que Sarita puisse poursuivre les actions en anglais quand il sera parti… Le Bureau évaluera ce poste qui aura bien sûr un coût (les heures de Sarita seraient payées).
La question des barrières et d’une clôture pour délimiter un lieu scolaire s’est aussi reposée. Pour l’instant, ce poste est en cours de chiffrage et une décision sera prise seulement lorsqu’on aura pu déterminer un coût, des matières, des moyens.

Voilà les grandes lignes de la mission d’Adrien qui s’est terminée le 24 décembre car c’était le début des vacances pour l’école de Dahachowk… et les cours reprendront début février.

Adrien part donc maintenant temporairement vers d’autres horizons au Népal, aider une association qui œuvre dans un petit village perdu au milieu des montagnes. Il nous laisse un joli petit document qu’il a réalisé avec les enfants : « petits mots de nos enfants népalais ». Nous vous laissons le découvrir : c’est adorable ! pour cela cliquez sur ce lien : reportage d’Adrien

Probablement qu’Adrien reviendra voir ses amis de Dahachowk courant mars 2010 lors de son retour temporaire à Katmandou.

En attendant, nous lui souhaitons une belle expérience dans la nouvelle aventure qu’il commence maintenant, et, surtout, nous le remercions chaleureusement, intensément, pour avoir consacré ces quelques semaines à des petits enfants du bout du monde, des petits enfants qui ont eu de grands moments de bonheur à ses côtés… Ils n’oublieront jamais Adrien qui a déposé un petit morceau de lui dans leur cœur, dans leur vie, dans leur mémoire…

Bonne chance Adrien et à bientôt…




Contact | Mentions légales | Plan du site |©2009-2018 HIMALAYAN SUNRISE